Histoires des arts : Thèm'Axe 11 : Le fantastique, la musique & l’art

 

Besoin d'aide ? 04.37.41.10.40

lugdivine

Panier0
Total TTC :0,00 €
Votre panier est vide!

Thèm'Axe 11 : Le fantastique, la musique & l’art

Référence : 1037
24,00 €
Dans la mémoire collective, l’évocation du fantastique renvoie à l’intrusion du “surnaturel” dans des histoires qui échappent au quotidien et au rationnel de l’humain.
en stock
+ -

Description du produit

Dans la mémoire collective, l’évocation du fantastique renvoie à l’intrusion du “surnaturel” dans des histoires qui échappent au quotidien et au rationnel de l’humain. Tous ces phénomènes inexpliqués qui mettent en scène des fées, des fantômes, des morts-vivants, des dragons, des diables, des statues animées, des maisons ou de bateaux hantés… ont servi de source d’inspiration dans tous les domaines de l’expression artistique.

Le fantastique dans l’art en Occident.
Dans ce chapitre, Laurence le Diagon et Florence Fix nous proposent des approches croisées entre littérature, peinture et musique pour analyser et décrypter plusieurs croyances, légendes ou mythes autour du fantastique.
Pour traiter cette thématique, l’ouvrage s’appuie sur de riches “entrées” musicales :
- Le mythe de Faust avec des commentaires d’oeuvres de Schubert (Gretchen am Spinnrade, lied mis en musique à partir du Faust de Goethe), de Liszt (Faust Symphonie…), de Berlioz (la Damnation de Faust) et de Gounod (Faust).
- Le Vaisseau fantôme de RichardWagner(dont l’Ouverture, le Choeur des fileuses et Ballade de Senta),
- Les contes d’Hoffmann de Jacques Offenbach,
- La Symphonie fantastique d’Hector Berlioz,
- La ballade de Lenore de Franz Liszt…
- Der Freischütz de Carl Maria vonWeber Plusieurs de ces commentaires sont mis en relation avec des textes issus du domaine littéraire ou des analyses d’oeuvres graphiques : peintures et gravures de Delacroix (autour du Faust de Goethe), tableau d’Horace Vernet (La Ballade de Lenore), oeuvres d’Ary Scheffer.…
Le fantastique dans l’art “extra-européen”.
Patrick Kersalé nous offre une étonnante intrusion dans le Reamker (ou Ramaker), version khmère du Râmâyana indien qui mêle indistinctement des actes de la vie “réelle” (même à travers les légendes) à des épisodes dans lesquels le fantastique occupe une part prépondérante.
Avec le Mahâbhârata, le Râmâyana est l'un des écrits fondamentaux de l'hindouisme et de la mythologie hindoue qui fait référence à la dynastie solaire, dont Henri Michaux disait qu’il était "la fresque exaltée de tout ce qui est moteur dans le cosmos".
L’immersion dans cette formidable épopée (via les sculptures du temple d’Angkor Vat et les fresques du Palais Royal du Cambodge), en relation avec la musique et les instruments qui la servent, nous offre un étonnant éclairage sur une civilisation exceptionnellement méconnue.
La plupart des documents ici présentés, en particulier sur le terrain organologique, n’ont jamais été publiés ou divulgués.
Les CD disposent de l’ensemble de toutes les séquences musicales auxquelles s’appliquent les commentaires proposés. Certaines de ces séquences trouvent des prolongements en images via le DVD et donnent à l’ensemble du document une pertinence et une efficacité pédagogiques remarquables.

Référence Désignation ISBN Code barre
1037 Thèm'Axe 11 : La fantastique, la musique et l'art 2914040-946

9782914040945

Produits complémentaires

Retour vers: Histoires des arts